D'un monde en questions vers un monde en poésie…un monde mauve…mauve et fauve.

Nouveau

L’occident vu par un Africain:

 

« Quand ils font la guerre, elle devient mondiale.
Quand ils ont une opinion, elle est internationale.
Quand ils s’expriment, ils le font au nom du monde entier.
Quant à leurs valeurs, elles sont universelles.
Quand ils ont une crise, elle est globale.
Quand ils s’expriment, c’est une langue.
Quand ce sont les autres, ce sont forcément des dialectes.

Leurs fruits ont des noms du genre pomme, abricots, pèche.
Ceux de l’Afrique sont exotiques, sauvages.

Ils se sont installés de force en Amérique, au Canada, en Australie, en Afrique du sud, Amérique du Sud.

Puis ils nous traitent d’immigrés.

Quand ils viennent chez nous, ils disent qu’ils sont expatriés et quand c’est nous qui allons chez eux, ils nous traitent de clandestins.

Quand ils s’attaquent à l’occupant, ce sont des résistants.
Quand on s’attaque à l’occupant, nous sommes des terroristes.

Quand l’un d’entre eux meurt, nous devons apprendre son nom.
Quand les notres meurent par milliers, ils ne sont que des chiffres.

Ils sont les seuls à pouvoir se doter des bombes atomiques et bizarrement, ce sont les autres qui fabriquent et utilisent des « armes de destruction massive ».

Quand ils croyaient en Dieu, le monde entier devait croire comme eux. Et maintenant qu’ils n’y croient plus, croire en Dieu est devenu ringard, quitte à discriminer ceux qui ne penseraient pas comme eux.

Quand certaines de nos tribus sont torses nus, nous sommes des sauvages. Et quand eux sont tout nus, ils font du naturisme.

Quand nos femmes se voilent, nous les opprimons. Quand les leurs se voilent, ce sont des saintes (sœurs).

Quand ils étaient les seuls à boxer, on parlait de noble art.
Depuis que nous les terrassons sur un ring ou un tatami, on parle de violence.

Quand ils nous prêtent de l’argent pour les payer, ils parlent d’aide au développement. Quand ils viennent nous piller, ils nous parlent de partenariat stratégique.

Quand ce sont eux qui payent, ils parlent d’influence et de lobbying. Quand c’est nous qui payons, c’est de la corruption, du clientélisme, du népotisme.

Ils traitent nos scarifications (marque de reconnaissance ethnique) de sauvage. Puis s’affichent comme des objets inertes pour vendre des sous-vêtements.

Saluons l’homme Blanc comme il se salue lui-même dans le miroir.
Pas pour notre salut, mais pour celui de son nombril. »

Le Livre Jaune

« Cher lecteur, bonjour,

1La vie d’un éditeur est passionnante. Il n’est jamais à l’abri de surprises. Je reçus, à l’automne 93, l’appel d’un jeune homme qui ne voulait pas me dire son nom. Il venait de rédiger un livre qui allait faire l’effet d’une bombe. Il était à la recherche d’un éditeur mais voulait garder l’anonymat. Je lui donnai mon accord et le priai de m’envoyer son manuscrit.

Quelques jours plus tard, je reçus par la poste une disquette accompagnée d’une somme d’argent. Aucun nom d’expéditeur. Il y avait aussi une lettre que vous pourrez lire dans les pages suivantes.

J’imprimai aussitôt le texte, le lus avec grand intérêt et d’un seul trait. Arrivé à la fin de ma lecture, j’étais ébranlé. J’étais, pourtant, déjà au courant de machinations ourdies dans certains cercles de notre bonne société.

Il ne m’a pas été possible, évidemment, de vérifier l’exactitude de ce qui se trouve écrit dans ce livre mais si seulement une partie correspond à la vérité, je comprends pourquoi il y a tant de misère sur notre planète, pourquoi la plupart des hommes vivent dans une extrême pauvreté, et je comprends aussi pourquoi la richesse globale et toute la puissance de notre terre se trouvent entre les mains de quelques personnes sans scrupule.

Nul ne peut ignorer ce livre !

Cordialement K.D. Ewert-Gamalo Tiozon »

——————————————

Cher Monsieur Ewert,

Il y a un an environ, un ami me fit connaître votre magazine « RESOLUT ». Je fus surpris d’y trouver la publication de nombreux livres critiques touchant a des domaines bien différents. Je suis impressionné par votre courage, il en faut pour offrir si librement ces livres ainsi que votre « réalisation à énergie libre ».

Si j’ai bien compris en lisant votre revue « RESOLUT », il vous est possible de publier desoeuvres de débutants, à condition que ces ouvrages soient convaincants et que leur auteurparticipe au financement. Je vous envoie donc avec cette disquette mon manuscrit qui apour titre « Les sociétés secrètes et leur pouvoir au 20ème siècle ».

Vous allez certainement vous demander comment j’ai obtenu toutes ces informations. A vrai dire, c’est en cherchant autre chose que je suis tombé sur le thème « loges secrètes et politique ».

Vous devez savoir que toute la matière, depuis le microcosme jusqu’au macrocosme, est maintenue telle quelle grâce à des forces électromagnétiques.

Si on trouve le moyen d’intervenir dans l’action de ces forces électromagnétiques et de les modifier, on peut d’une part agir sur la matière et d’autre part sur le temps. Il y a deux façons d’y parvenir : avec ou sans machines. Il s’agit de disques volants antigravitationnels qu’on appelle communément ovnis et qui peuvent manoeuvrer indépendamment de notrechamp magnétique terrestre grâce au champ magnétique qu’ils génèrent (antigravitation) etde modules espace-temps. D’autres machines qui se branchent sur ces champs électromagnétiques et peuvent les transformer en énergie utilisable sont connues sous le nom de « machines à énergie libre » (par ex. les convertisseurs de tachyons, les moteurs espace-quanta).
Des hommes qui peuvent modifier la matière par une rotation consciente de leur propre champ magnétique ou « MERKABAH » sont connus comme « AVATARS » (le plus connu dansle monde occidental fut Yeshua ben Joseph = Jésus, qui fut un maître parmi eux). Il leur est possible de créer directement à partir de l’éther (matérialisation), de transformer la matière, par ex. de changer l’eau en vin ou le plomb en or (alchimie), d’annuler la pesanteur, deplaner ou de marcher sur l’eau (lévitation), de se déplacer sans perdre de temps d’un pays à l’autre (téléportation), de guérir spontanément en modifiant la structure cellulaire, etc…
J’ai eu le privilège de recevoir une éducation spirituelle, j’ai donc pu, déjà assez tôt, programmer dans un but précis mon inconscient, vivre en accord avec les lois cosmiques et développer ma clairvoyance. Et, selon la loi de résonance, j’ai commencé à attirer vers moides personnes qui avaient la même démarche que moi. J’ai 26 ans, j’ai parcouru les cinqcontinents et dans presque chaque pays, j’ai pu voir les machines décrites ci-dessus etrencontrer des avatars. En Nouvelle-Zélande, pour ne parler que ce pays, je fis laconnaissance de plusieurs personnes qui s’y étaient réfugiées : elles commençaient à avoirdes sérieux problèmes avec les lobbies du pétrole et de l’électricité en Europe, car ellesavaient réalisé des dispositifs à énergie libre ou des disques volants antigravitationnels. Je commencais alors à me demander pourquoi nous ne savons rien de ces technologies et pourquoi l’Eglise quand on parle d’avatars prononce aussitôt le mot de miracle. Pourquoi l’Eglise fait-elle de Jésus et Bouddha des fils de Dieu alors qu’ils n’ont fait qu’utiliser des lois très claires, a la portée de QUICONQUE sur cette planète ?
C’est ainsi que j’ai découvert peu à peu pour quelles raisons ces choses ne sont pas divulguées, soit ceux qui y sont impliqués font en sorte que ces sujets n’émergent jamais dans les médias ou soient tournés en ridicule, soit ils n’hésitent pas à supprimer des viespour empêcher toute publication sur ce sujet. Je n’ai réalisé que plus tard que ces choses-là doivent être prises au sérieux : Un de mes amis, fermier dans l’ile du sud de la Nouvelle-Zélande, découvrit un terrain militaire où l’US Air-Force testait des soucoupes volantes. Il fut trouvé assassiné avec un autre témoin occulaire au pied d’une falaise à peine cinq heures plus tard. juste après avoir partagé sa découverte.
Quant à moi, j’ai rencontré des membres de la CIA, de la Naval Intelligence et du BND (service Fédéral derenseignements) qui étaient ou sont encore impliqués dans de tels projets. Beaucoup parmi eux ne veulent plus collaborer à ce jeu meurtrier mais ils n’ont pas le courage de ne plus y participer, car ils ont peur pour leur vie, et certainement à raison, si jamais ils laissent filtrer des renseignements. J’ai rassemblé dans ce livre des informations semblables et d’autres,de nature toute aussi « secrète », sur lesquelles je suis « tombé » au cours de mes recherches. Tout ceci est imbriqué dans un réseau de sociétés secrètes, de religion, de haute financeet de politique.
Quant à moi, je me sens souvent tiraillé, soit j’ai l’impression d’être la victime d’une impuissance affreuse que je partage avec ceux de mon âge et qui fait que parmi nousbeaucoup de jeunes se réfugient dans l’ambiance NO FUTURE, soit je relève le défi qui me pousse à affronter cette folie. Je trouve une aide dans les lois spirituelles et les moyens de développement personnel qui nous sont proposés et qui sont très efficaces, tout en m’éforçant de garder un esprit neuf, sincère et sans préjugé. Il nous incombe à nous,éditeur et auteur, d’éveiller les autres. Certes, seule la jeune génération actuelle de cette humanité, qui s’est fourvoyée depuis si longtemps, peut apporter une transformation surnotre planète Terre si maltraitée.
J’ai reçu plusieurs fois maints graves avertissements afin que je ne me présente paspersonnellement dans ce livre où je m’oppose aux puissances établies : je vous envoie donc mon manuscrit sans adresse d’expéditeur dans l’espoir que sa teneur puisse vous convaincre et que vous puissiez le publier sous mon pseudonyme. Dans ces conditions, je serais prêt à renoncer à toute rétribution.
A ce livre je souhaite rayonnement et succès, qu’il soit sous les auspices bienveillantes de forces spirituelles positives ! Je vous adresse, Monsieur Ewert, tous mes remerciements. Recevez force et protection pour votre tâche qui est au service de la vérité.
Jan van Helsing
——————————————

1Croyez-vous vraiment savoir ce qui se passe sur notre planète ?

Beaucoup d’auteurs ont déjà affirmé que seuls quelques puissants personnages exercent un contrôle absolu sur tous les événements mondiaux. Jan van Helsing nous confronte à cette affirmation ; il nous montre l’enchevêtrement des loges et de l’occultisme avec la haute finance et la politique. Il nous fait grâce, cependant, d’en faire retomber la faute, comme c’est si souvent le cas, sur les francs-macons, les sionistes ou Satan. Il va aussitôt au coeur du problème, Il s’exprime sans ambages, comme les jeunes de son époque, qui necraignent point d’affronter les systèmes criminels basés sur le contrôle, la puissance et la manipulation. Ce livre n’est pas seulement le résultat d’années de recherche et decompilation de lectures, il est étayé aussi de rapports d’ex-agents secrets de différentspays. L’auteur ne se contente pas de dévoiler les dessous de la politique, il nous apprend qu’on nous cache l’existence d’une technologie qui pourrait très vite sortir l’humanité del’état pitoyable – et voulu – où elle se trouve. Une nouvelle façon de considérer le monde où nous vivons ! Ce livre va ébranler le lecteur et va l’inciter à aller de l’avant !

2Livre jaune n°2
La guerre des francs-maçons

de JAN VAN HESLING.

Sous le couvert de l’anonymat, un grand maître de la franc-maçonnerie répond aux questions pointues de Jan van Helsing. On apprend que le torchon brûle et que des membres sont insatisfaits de la situation actuelle dans la franc-maçonnerie. On assiste à des bouleversements en profondeur, jusqu’à une guerre intestine, même si des courants et des points de vue différents ont toujours existé. La pression de la base est actuellement très forte et les opinions qui ne rallient pas la majorité passent souvent à la trappe. Ce processus démocratique est étranger à la pensée maçonnique… La plèbe n’a jamais détenu la sagesse et la connaissance, comme le démontre l’Histoire. Ce fut toujours le privilège d’une minorité qui, selon son bon vouloir, pouvait en faire profiter le peuple. Il y a beaucoup de « frères » qui, du fond du cœur, vivent et partagent un idéal d’amour absolu du prochain. C’est tout à fait louable ! Mais illusoire ! Et ne mène pas à l’objectif souhaité. Qui veut agir et changer le cours des choses doit être ancré dans la réalité. « Si la franc-maçonnerie perd de sa force et de son leadership par opportunisme, il faut apporter des corrections. Il ne suffit pas de couvrir ses faiblesses sous le manteau de l’altruisme. En tant que francs-maçons, nous sommes aussi de vrais chrétiens dans le sens de l’amour du prochain, mais chacun est franc-maçon pour lui-même. Quand un franc-maçon vise un but élevé, il doit être prêt à être un franc-maçon, même contre lui-même. Il s’agit d’autre chose que de sa propre vanité. La franc-maçonnerie est reliée à une pensée mondiale. » Il y a un grand bouleversement, même dans la franc-maçonnerie ! Un grand mouvement se lève en vue de faire éclater les frontières. La franc-maçonnerie états-unienne est très puissante et dominante. Heureusement, les loges deviennent de plus en plus autonomes et ne se soumettent plus aux diktats.

4Livre jaune n°4
« Le filtrage des connaissances »

de Anonyme

Sortie en Mai-Juin 2013 – Éditions limitée

Jusqu’où la science est-elle impartiale ? Respecte elle toujours ses propres principes ? A savoir, étudier les faits. Depuis toujours, la science a tendance a attacher plus d’importance à ses propres théories qu’aux faits aux-mêmes. Les théories sont pourtant battit sur des faits afin de déterminer une réalité. Mais dans ce processus, certains faits sont occultés et mis de côté. Ces faits nouveaux peuvent faire évoluer les théories mais on les ignores généralement car ils sont qualifiés d’anomalies, cet-à-dire, des faits qui ne cadres pas avec les théories dominantes.

D’après Michael Cremo, historien, au cours des 150 dernières années, les archéologues et les anthropologues ont autant cachés de faits qu’ils en ont mis à jour, cela est appelé « le filtrage des connaissances, c’est une caractéristique fondamentale de la science et même de la nature humaine. L’Homme s’est habitué a mettre de côté les faits qui ne cadrent pas, et même à totalement les éliminer. Les théories non-dominantes ne sont que rarement débattues, rarement, évoquées, et les personnes ayant fait des études scientifiques n’en entendent généralement pas parlé, bien qu’elle soient heureusement de moins en moins méconnues

Broché – Editeur : hades (Acheter)

 

5

Livre jaune n°5 

de collectif

Ecrit par un collectif, ses pages renferment des conclusions pour les moins curieuses et surprenantes. Ce livre fait état du protocole des sages de Sion, décrié, démenti, nié, admiré et en final rechercher par tous ceux qui ont le désir de se faire une idée propre et personnelle. Avant la préface ou l’avant propos, nous trouvons une note de l’éditeur…

Note de l’éditeur « Tout homme est comme dieu, avant tout une énergie. Il existe donc sur la Terre 7 milliards d’énergies » – Il nous parle des informations que l’on peut trouver dans cet ouvrage, même si elles ne sont pas nouvelles, mises bout à bout elles sont censées nous faire comprendre comment individuellement nous soutenons un système opprimant. « Si vous voulez vivre, ces informations sont vitales, sinon, tant pis…

(Acheter) (Lire en ligne)

6Le livre jaune n°6

de Collectif

Les éditions felix 2006

Le socialisme : vous avez deux vaches, vous en donnez une à votre voisin. Le communisme : vous avez deux vaches, le gouvernement les prend et vous distribue le lait. Le fascisme : vous avez deux vaches, le gouvernement les vole et vous vend le lait. Le nazisme : vous avez deux vaches, le gouvernement les saisit et vous élimine. La bureaucratie : vous avez deux vaches, le gouvernement les prend, en tue une, trait l’autre et jette le lait. Le capitalisme : vous avez deux vaches, vous en vendez une pour acheter un taureau. La liberté : vous donnez vos deux vaches, ne mangez plus de viande et buvez de l’eau. L’humanité : vous embrassez vos deux vaches, jetez votre carte d’identité par la fenêtre et dites la vérité autour de vous. Les systèmes dépourvus de scrupules finiront par s’effondrer d’eux-mêmes.

Relié : 445 pages – Editeur : Felix (8 novembre 2001) (Acheter) (Lire en ligne)

7Livre jaune n°7 « non-modifié »,

de Robin de Ruitier, Fritz Spingmeler

Version complète. A l’heure où on mène une guerre psychologique et biologique contre « toi et moi » à l’aide d’une technologie secrète, R. de Ruiter propose le résultat de ses investigations pour mieux faire comprendre au lecteur comment on a mis en scène un événement tel que le 11.09.2001. Felix et le collectif d’auteurs se présentent dans l’avant-propos comme n’appartenant à aucun groupe religieux ou politique.

« Deux cochons discutent dans la porcherie
– Dis-moi, dit le premier, sais-tu que notre paysan ne nous nourrit que parce qu’il va nous tuer bientôt…!
– Quelle bêtise, répond l’autre, toi ausi tu crois à la théorie du complot??? (Les deux cochons ont été abattus entre temps) ».

Des jeunes de huit à quatorze ans sont bourrés de Ritaline… par leurs propres parents. Les adolescents prennent de l’héroïne, de la cocaïne, de l’extasy, du haschich et du LSD…
Les adultes prennent du Prozac, certains de la cocaïne ou ils se perdent dans les vapeurs d’alcool… Pendant ce temps, l’élite secrète détruit la Terre, le monde et l’avenir de nos enfants…! C’est possible parce que vous, être humain, ne vous y intéressez pas… Ne soyez pas étonnés quand on vous mènera bientôt également à l’abattoir…

Quelles sont les ruses que les maîtres secrets utilisent à votre encontre… vous le saurez en lisant ce livre !!!

Dans ce livre: les 13 lignées sataniques, l’empire mondial secret, le contrôle de la population, dossiers sur le 11 septembre, Ousama et Saddam font les manchettes. Un peu de tout.

Broché : 390 pages – Editeur : felix (Acheter) (Lire en ligne)

 

Noter que tous ces livres sont en téléchargement au format PDF, sur le net

« LIVRE JAUNE » N° 5, 6 et 7 LISEZ-LES GRATUITEMENT

La franc-maçonnerie : une secte diabolique


 

La franc-maçonnerie : une secte diabolique ! Parti 2